Un monde

Saul Williams : New Day

fais-tu partie de
celles et ceux
qui
croient racontent désirent veulent
accompagner la vie
nager dans le sens du courant
courir au rythme du changement
pour éviter le pire
peut-être
et se conter d'autres nécessités
ou fais-tu partie de
celles et ceux
qui
préfèrent le pire
tout
plutôt que l'inconnu

résigné
ou indigné
en quête de somnifère
ou réveillé

les mots les phrases
les sons
n'ont rien de neuf à dire
déconstruits
peu importe il faut dire
détruits
des truismes
détritus
le grand tri des triturés
le cri à cran d'arrêt des starting blocks
il était une fois
un monde qui se rappelait avoir
rêvé
un peu avant l'ère
sur l'air
du no future
d'avoir aspiré à grandes bouffées
espéré à grandes inspirations
un autre monde que cette aristocratie
de marchands
privilégiés et répressifs
un monde sonné par ce rappel
piqûre de rêve
un monde réveillé par cette sonnerie
des désirs et allez!
AH! les désirs sont jetés
un monde s'est remis à se parcourir parmi
un monde est descendu dans les rues
pour faire autre chose que du télémarketing
pour faire autre chose que du shopping
pour faire autre chose que du looting
un monde s'est réunis sur les places
la liberté au soleil
c'est mad a dit son
sous les balles du colonel
sous les balles de l'OTAN
sous les balles des Assa(d)ssins
sous les roues des piranhas barheinniens
un monde projeté par ses désirs
malgré toutes les pulsions de mort
a donné rendez-vous à l'histoire
et si elle est en retard
tant pis pour elle
on l'abandonnera
à l'appétit des manuels

un monde qui en a eu marre
des grands soirs
voici venu le temps
des matins
de toutes tailles

< [caption id="attachment_434" align="aligncenter" width="600" caption="Société civile"]Revolt en rouge sur un mur blanc[/caption]

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :