Au bord

à la limite
juste au bord
là où j'aligne
des petits cailloux
sur la courbe
qui sillonne entre
comme un lézard
entre les lézardes
aux bras croisés

à la frontière
un peu en deçà
peut-être pas de l'au-delà mais
du moins de là-bas juste
sur l'arrête ou
presque
au bout du bout entre
les doigts boudinés
du géant devos
funambule aux ailes déployées

à la bordure
dans le voisinage de la dernière borne
au commencement comme
aux confins
le violon d'icelle noue
la gorge gonfle les poumons
une tension s'élance vers
la chute
existe-t-il d'autre
richesse que la perte
abordée
lorsqu'elle est abordable
pensée
lorsqu'elle est pensable
et soudain en une seconde
éclat de lumière
une compréhension sans
raison ni méthode
éclat de lumière
dans sa chute
bien sûr


un sourire
un ressac

[caption id="attachment_441" align="aligncenter" width="600" caption="lumière dans sa chute"]ciel nuageux[/caption]

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :