Nécessité du retard

de l'importance de prendre du
retard
laisser glisser laisser
chuter
laisser le focus se décentrer
dériver
prendre du retard
prendre
l'air se dérouler au soleil
tourner autour de l'arbre
dans le sens inverse des aiguilles
du sapin
il est bon de laisser au surlendemain
de laisser au surlointain
les priorités du court terme
étroit
sans horizon
ni souffle
d'abord vivre
ce maintenant maintenant
cet ici là
qui vaut bien tous les ailleurs
et d'ailleurs

on y va?

vue sur le lac et les nuages de l'intérieur d'une mouette.

au commencement la lumière
normale
électrique
quotidienne
puis les ténèbres
un homme avec deux baguettes
du bois et de la peau
tendue
fit des étincelles du feu
des sons des voix un engrenage
évolution
se levait du sol une lumière
comme du blé
comme du riz
comme du maïs
et bientôt de la vibration des tambours
diffusa une clarté de charbon
de la vapeur sous pression
et ce fut la prose du transsibérien
de la prose à travers les steppes
des horloges à toutes les gares
des soleils qui retardent
un 20e siècle avenir qui darde
de son regard en souvenir
et des fantômes absents
omniprésents
incongrus et cohérents
la folie ne guette pas
elle s'assied
inspire
généreuse
expire
détendue
m'arraisonne me raisonne
décrispe ma prise
chatouille mes phalanges
éloigne le spectre du temps minuté
en peignant le squelette sur la muraille
de Chine avec papa !
alors que le diable est au piano
et que le christ rêve déjà
rêve encore
du cuirassé Potemkine
quel 20e siècle à peine débutant
plein d'horribles promesses
l'amour charrie des millions de promesses
gonflées
mais l'amour prendrait-il sa source à Thulé?
les continents ne sont plus tout à fait là
et les butins ne se cachent plus à l'autre bout du monde
mais font iqsse puissance haine fois le tour de la terre à la seconde
les butins ne prennent plus le train
les e-butins font la course-proxyte
les dictionnaires veillent en vain aux frontières
refoulent les noé les néo les logismes
concentrent dans des camps de rétention
retiennent dans des camps de concentration
toutes les nouvelles syntaxes
nécessaires
l'académie ferait mieux de se brûler la cervelle
oui l'académie ferait mieux de se brûler la cervelle
monde affreux artificiel où des formes contradictoires de mort
s'affrontent
régulent et dérégulent
taxent et détaxent
plutôt que d'admettre des faits
des besoins
des désirs
des délires

deux hommes
en ce début de 21e siècle
racontent le 20e siècle
vu par un visionnaire
au début du 20e siècle

de l'importance de prendre du
retard

Affiche du spectacle "prose de transibérien"

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :