Lieu de passage II – Attente

paysage d'une étendue d'eau en premier plan avec montagnes en arrière-plan, brume au-dessus du lac, Lac Léman

Attendre
– en attente –
dans l’attente
de passer à  nouveau
d’un lieu à l’autre
d’une rive à l’autre
d’une vie à l’autre
dans l’attente
de retrouver son mi-lieu

Conscience de l’étendue
de l’étendue de ses attentes
de l’étendue de ses désirs
de l’étendue de ses exigences
de l’étendue de ses peurs
profondeur
de l’étendue de ses limites
conscience
des limites de l’illimitée étendue
acceptation

« Es ist nicht viel
Ich weiss es ist alles »*

*Stephan Eicher: Es ist alles.

paysage , étendue d'eau, lac Léman en premier plan et montagnes en arrière-plan, bande de brouillard

paysage, lac en premier plan (Lac Léman), montagnes en arrière-plan, brume et lumière du soir

paysage, vue du Lac Léman dans la lumière du soir, eau brume, montagnes, ciel

P.S.:
Dans l’attente
de retrouver les limites connues
et d’enlacer celui qui est tout

6 commentaires sur “Lieu de passage II – Attente

    1. Mer… oui à la vue de ces photos m’est venu à l’esprit le titre d’un magnifique roman d’Alessandro Baricco Océan mer, ou plus beau encore en italien Oceano mare. Et pourtant, il s’agit d’un lac!…

  1. Magnifique! Texte et images, les montagnes qui s’effacent pour laisser place à l’horizon, les limites qui fondent pour que l’âme s’envole, enfin, quel plaisir de voir le lac ainsi (il s’agit bien du Léman?)…

    1. Oui il s’agit bien du lac Léman 🙂 photographié depuis le train de Berne à Genève. C’est un de mes points de vue préférés sur le lac Léman: le moment où le train venant de Fribourg débouche sur le Léman, pas loin de Lausanne, ça doit être vers Puidoux, et découvre une vue fantastique sur le lac et les montagnes du Valais et de la France. Le plus incroyable, c’est que je n’avais sur moi que mon objectif macro et que ces photos ont été réalisées avec celui-ci! Photographier une si vaste étendue avec un objectif macro relie ces différentes dimensions qui ne sont qu’une: le tout petit et le tout grand.

    2. Ah, c’est le point du lac que je préfère aussi, il symbolise pour moi mes retours de Zurich, où vivait ma grand-mère maternelle que j’allais visiter en train. Je savais en arrivant à cet endroit, que, ma mère en choisissant pour vivre cette partie du pays avait fait le « bon » choix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*