(R)évolution.

1850 – 2050
l'instant de bascule
le moment où la courbure
devient pli
irréversible quelle évidence
nécessaire aussi
mais cette nature en devenir
s'ouvre à toutes les incertitudes
les mondes bouillonnent
les vieilles civilisations portées au point de fusion
dans leurs propres fourneaux
désagrègent les cuves et
se répandent aux quatre volcans

pourquoi chercher
à conserver ce qui déjà
a disparu
l'écosystème familier
où se repère mon quotidien
n'est plus
et déjà je suis en retard
sur ce demain qui hier
s'est élevé

solstice d'hiver
l'articulation des millénaires
mécanique cosmique
pas d'autre choix
que mes pauvres petits choix
inestimable insignifiance

aube de décembre

2 commentaires

#1 : 2010-12-26 @ 12:48
ghostdog a dit :

Superbe !
:°)

#2 : 2010-12-27 @ 16:30
isabelle a dit :

la nature est magnifique!

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :