Grains de sable

Olé (John Coltrane)

grains de sable
éclats de gravier
entre les dents
noyade
ensevelissement
mécanisme mort
se meut encore
trop plein
au-delà
densité trou noir troublant
silence et abandon
advienne qui peut
un gouffre sans fond c'est classique
un gouffre sans fond c'est un lieu commun
le lieu commun
aux communs
aux mortels
l'omniprésente chute
mais chut !
la liberté d'opinion c'est aussi
la liberté du silence
impur
impur comme le ronronnement
du chat
de la chaudière
une locomotive à décollage vertical
oh ! la belle ROUGE !
bon sang ! la civilisation n'est qu'un
galimatias de chaînes
l'essentiel est ailleurs
c'est-à-dire nulle part
le soleil de novembre incendie les passions tristes
et bientôt décembre
le mois de toutes les guerres
les chemins de traverses sont traversés de part en part
de dards acérés empoisonnés
insensé qui cherche du sens
danse
oublie un peu si tu peux
les mirages toxiques de la conscience
laisse-toi apprivoiser par
ce qui n'a jamais besoin d'aucun mot

jamais

aucun

mot

coucher de soleil flou

2 commentaires

#1 : 2011-11-25 @ 09:47
Laurence a dit :

Bonjour !

J'arrive tout droit de chez Jeanne qui nous a promis, ou laissé deviner, ou fait entrevoir, ou, ... bref, qui nous a enchantés de ses mots. Et là je découvre d'autres mots, un autre univers, qui mêle poésie, histoires, musique, images, tout ce que j'aime !
Je m'inviterai à l'avenir, c'est sûr !
A très bientôt,
Laurence

#2 : 2011-11-25 @ 10:37
iGor milhit a dit :

Bonjour et bienvenue !

Jeanne a l'art de transformer les détails du quotidien en pointes de fiction, comme on dirait pointe de curry. J'en suis confus, mais comme "la liberté des autres"... (cf la bannière du blog).

Quoi qu'il en soit, invitez-vous donc tant qu'il vous plaira...

Et un grand bravo pour votre foisonnement artistique !

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :