Sans titre 08

Il arrive que le bordel ne soit pas si joyeux que cela. Le courrier en retard qui s'accumule dans les boîtes à poussière électronique(s). Tu avais l'illusion de tout bien ranger, maîtriser ne serait-ce que les archives courantes, les copies de secours de l'éphémère. Fondations friables. Tant que tout va bien. Tout ranger, dupliquer, redondance en équilibre instable, courir, minute après minute, fuir, point aveugle, faille, l'interstice par lequel le courant d'air s'infiltre, s'exfiltre, par où la pensée pourrait bien respirer, l'imaginaire s'étirer et foutre un peu de joie, jouir à nouveau du sain(t) bordel. Bordel !

Oui, le Sans titre saute-moutonne du coq à l'âne, et même je pourrais te dire à la première personne -- c'est assez singulier, mais il ne faut pas s'y fier --, que de règlement, ni il, ni tu, ni je n'en a jamais aperçu ne serait-ce que l'ombre. Et pour cause.

La seule règle était d'ouvrir un espace pour les mots, même à demi. Un ailleurs, à peine parallèle, où si tout ne serait pas permis, du moins tout n'était pas interdit. À l'heure de la Grande Machine À Tout Copier, contourner la censure est une chose relativement courante. Mais, pour déjouer l'auto-censure, la technique n'apporte que peu de secours. Au contraire...

Et pourtant, une pesante lassitude, le sentiment d'une roue libre rouillée, enrouée, sans garde-fou, au bord du précipice, une chute connue, récurrente, le retour du même, en boucle. La réalité, avec toutes ses complexités, incohérences, contradictions, malgré tout les enseignements, malgré tous les médias, malgré les déluges d'information, la réalité est connue. La mauvaise foi est cernée par les faits, mais les faits n'ont que peu de poids dans les tissus de mensonges du pouvoir stérile et mesquin. Il faut bien vivre. La vie continue. Ailleurs. En transparence de l'évidence. Si difficile à apercevoir. Si difficile, vraiment ?

2 commentaires

#1 : 2013-11-25 @ 19:04
schoewilliam a dit :

Cet espace pour ces mots est le plus respectable, en ce sens que l'on vainc davantage de monstres en les décrivant qu'en les tranchant.

#2 : 2013-12-08 @ 16:45
iGor a dit :

@schoewilliam : Tu as tout à fait raison. Mes excuses pour n'avoir pas répondu à tes derniers commentaires. J'ai un problème avec mes redirections, ce qui fait que le flux des commentaires ne fonctionne pas correctement. Il faut que j'aille voir cela...

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :