quelque chose

quelque chose dissone. déraille. affleure. une onde parcourt le sable, l'ancien limon. dérange la géométrie où poussent les asperges. seront-elles difformes. seront-elles.

quelque chose se met en travers. sort de la boîte. déjoue l'obscurité. brise la table à coup de lumière. un seul coup suffit. pourtant tout reste quelque chose, rien n'est clair. le contraste empêche de saisir.

mais quoi.

l'urgence. le siège. l'encerclement. pas d'issue. ni choix. acculé. il n'y aura pas de retraite. encore une fois l'abandon. l'extension de son domaine. tant qu'il reste quelque chose à abandonner.

rien n'est perdu. ne dis pas jamais. on ne sait pas. mais rien n'est perdu. c'est trop tôt. trop simple. trop actuel. ce qui rampe en sous-sol. à vitesse constante. lentement peut-être. presque immobile. qu'on ne peut semer. fuir. s'enfuir. un quelque chose monstrueux. un quelque chose solaire.

des mots, comme toujours. salut, adieux, à la prochaine, seuls les mots prennent le relai de la chair. Seule la chaleur du sang donne du cœur au mots. mais je connais, mais tu connais, mais nous connaissons tous des mots qu'il faut tenir éloigné du Grand Réseau des Réseaux. une histoire de priorité. une affirmation si évidente : oui, nous avons des choses à cacher.

quelque chose gronde. le dérouler jusqu'au bout.

1 commentaire

#1 : 2014-11-18 @ 19:20
Laura a dit :

En cette période, l'une des plus noires de ma vie - mais ai-je raison d'en dire autant? - je trouve dans les mots de ce blog, du réconfort, en quelque sorte.
Thanks for sharing.

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :