Couleurs du matin

couleurs du matin
à l’heure pendulaire
l’obscurité d’octobre
mitée par les phares
de l’hyperindustrialisation
s’ouvre peu à peu aux
éclats du soleil
réfractés par l’atmosphère
saturée de poussières

lever de soleil 2

dernières traînées
des phares-arrières
des guerriers du bitume
avant que le jour ne règne
sur le champ de bataille

lever de soleil 4

luxe, calme et violence
rentrée
dans le jardin du camps
de concentration
planétaire
où fait rage la concurrence
qui travaillera avec le plus de zèle
à la destruction ?

lever de soleil 3

couleurs du matin
l’ouverture de la journée
curiosity arpente une planète voisine
et notre planète natale
me devient chaque jour plus
étrang-
ère

lever de soleil 1


Cet article est la production conjointe de deux id-libristes: un matin tôt, l’un (iGor) dans le train, au clavier de son ordinateur, et ce même matin l’autre (Jeanne) à la fenêtre avec son appareil, entre parois d’immeuble et arbres au loin.

4 commentaires sur “Couleurs du matin

  1. Le contraste entre le texte « urbain désabusé » et les photo « espoir de l’aube » est une trouvaille . Le train lui même déplacement de la pensée et temps suspendu et la photographe fixe et fixant l’instant renaissant .
    J’aime, merci et belle journée Jeanne .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*